Veolia Eau
Retour Accueil
Région Sud-Est: Provence Alpes Côte d'Azur
 
Conso Malin
Quelques astuces et conseils
pour économiser l’eau
et alléger votre facture !
A la maison
Au jardin
 
Estimez votre
consommation
Déterminez dans quelle moyenne de consommation vous vous situez.
Questionnaire
 

 

 

 

Véolia Environnement
 

Sommaire Vos questions fréquentes > L'eau potable

Vos questions fréquentesL'eau potable

Calcaire / dureté / tartre...  
  - Quel est le rapport entre le calcaire et la dureté ?
 

Le calcaire n’est rien d’autre que du carbonate de calcium auquel s’ajoute du carbonate de magnésium.
La dureté de l'eau est un indicateur du niveau de calcaire dans l’eau : elle correspond à sa teneur en calcium et en magnésium. Plus elle en contient, plus elle est « dure ». La dureté s’exprime en degrés français (°F).
Boire de l’eau calcaire ou dure n’est pas contre-indiqué. L’eau calcaire participe à l’apport journalier en calcium dont l’organisme a besoin (solidification des os, fonctionnement des muscles, transmission de l’influx nerveux, processus de coagulation du sang…).

Les composantes de l'eau
L’eau a une minéralisation liée à la nature des sols et des roches qu’elle a traversé. C’est cette minéralisation qui lui donne son goût et sa saveur propres, les teneurs en sels minéraux et en oligo-éléments variant selon les régions.

Qu'est-ce qu'un oligo-élément ?
Un oligo-élément est un élément chimique, métal ou métalloïde, présent en très faible quantité et généralement indispensable au métabolisme (ex. : sodium, potassium, calcium, fluor…).


Qu'est-ce que les sels minéraux ?
Les sels minéraux sont des composés chimiques constitués de matière inorganique (ex. : bicarbonates, sulfates, chlorures, nitrates…). Notre corps en a également besoin.

Le calcaire
L’eau calcaire participe à l’apport journalier en calcium dont l’organisme a besoin. Il permet la solidification des os, le fonctionnement des muscles, la transmission de l’influx nerveux et le processus de coagulation du sang.


Qu'est-ce que le calcaire ?
Le calcaire n’est rien d’autre que du calcium (carbonate de calcium) auquel s’ajoute du carbonate de magnésium, éléments nécessaires au bon fonctionnement du corps.


Quels sont ses effets ?
Estimé à 900 mg pour un adulte, le besoin en calcium est plus élevé pour un enfant (jusqu’à l’adolescence) et pour une personne âgée (pour prévenir l’ostéoporose, notamment). Boire de l’eau calcaire n’est donc pas contre-indiqué.

Le désagrément principal lié au calcaire, ce sont les dépôts qui se font à haute température. C’est pourquoi il vaut mieux régler ses appareils (chauffe-eau, électroménager,…) en dessous de 60° C.

  - Comment savoir si mon eau est douce ou dure ?
  Pour savoir si votre eau est plutôt douce ou dure, vous pouvez consulter en ligne les résultats des analyses officielles effectuées par les autorités sanitaires de votre département (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales ou DDASS).
Vous pouvez également consulter les résultats des analyses de la qualité de l’eau auprès de votre mairie. Ces analyses portent notamment sur le critère de « dureté de l’eau » qui s’exprime en degrés français (° F) :
- A moins de 20° F, votre eau est douce : votre savon mousse beaucoup et vous n’avez pas de soucis d’entartrage dans vos appareils ménagers
- Entre 20° F et 35° F, votre eau est moyennement dure : quelques dépôts de tartre peuvent se former mais cela peut permettre de protéger vos canalisations de la corrosion
- Au-delà de 35° F, votre eau est dure : vous pouvez opter pour un adoucisseur pour vos appareils ménagers, en prenant soin de respecter rigoureusement les recommandations d’entretien.
  - Que puis-je faire pour empêcher le dépôt de tartre sur mes appareils ménagers
  (lave- vaisselle,lave-linge…) ou ma chaudière ?
  Les dépôts de calcaire se font à haute température. Si vous réglez vos appareils (chauffe-eau, électroménager,…) autour de 60° C, vous avez moins de risques de les voir s’entartrer. Vous pouvez également utiliser des produits anticalcaires ou bien un adoucisseur d’eau.
Si vous disposez d’un adoucisseur d’eau, nous vous invitons à suivre les recommandations d’entretien, afin de ne pas altérer la qualité sanitaire de l’eau distribuée par Veolia Eau. De plus, votre adoucisseur ne doit pas être utilisé pour la cuisine et la boisson : une eau trop filtrée risque de ne plus offrir les oligo-éléments et minéraux dont votre organisme a besoin au quotidien.
>En savoir plus > Préserver la qualité de l'eau
 
Votre consommation d’eau au robinet  
  - Boire de l’eau du robinet ou de l’eau en bouteille, quelle différence ?
  Boire de l’eau du robinet ou de l’eau en bouteille est une question de choix personnel.
L’eau du robinet est disponible 24 heures sur 24. Sa composition dépend de son environnement d’origine (terrain plus ou moins calcaire par exemple). Avant d’arriver jusqu’à votre robinet, elle est soumise à des contrôles très règlementés pour respecter les normes strictes de qualité (54 paramètres sont contrôlés).
Qu’elles soient eau de source ou eau minérale, les eaux en bouteille présentent des teneurs en sels minéraux et en oligoéléments variables : certaines sont très riches en magnésium, d’autres en calcium, etc. Dans ce cas, il faut en changer régulièrement pour pouvoir équilibrer ses apports.
Parce qu’elle n’est pas embouteillée, l’eau du robinet ne génère pas de déchets (les bouteilles d’eau en plastique produisent plus de 10 kg de déchets par personne et par an), donc pas de tri, ni de coût de recyclage. Et elle coûte entre 100 et 300 fois moins cher que l’eau en bouteille (0,30 centimes le litre en moyenne, en France)..
  - J’ai le sentiment de consommer beaucoup.
  Comment puis-je évaluer ma consommation ?
  La consommation d’eau varie selon les habitudes (boisson, cuisine, toilette, lessives…), les équipements (appareils électroménagers, cumulus, piscine, karcher…), les usages domestiques (bains, douches, arrosage, nettoyage de voitures…) ou non domestiques (activité artisanale, élevage, agriculture…) ou encore les évènements nouveaux dans votre vie (arrivée d’une personne supplémentaire dans votre foyer…).
Cliquez ici pour estimer en quelques clics votre consommation d’eau annuelle
Economie d'eau > Estimez votre consommation
  - Existe-t-il des robinets qui permettent d’économiser l’eau ?
  Les robinets mitigeurs sont conseillés pour économiser l’eau. Ils permettent d’ouvrir ou de fermer l’eau en régulant en même temps le débit et la température. Ainsi, vous n’avez plus besoin de faire couler l’eau trop longtemps car vous obtenez rapidement la température et le débit souhaités.
Il existe également des accessoires : les réducteurs de pression économisent l’eau en régulant le débit. De plus, ils protègent l’installation des surpressions. En savoir plus (lien ) Economie d'eau > Installer un nouveau réseau d'eau.
  - Est-il conseillé d’utiliser un adoucisseur et peut-on boire de l’eau adoucie ?
  Utiliser un adoucisseur pour vos appareils électroménagers peut éviter l’entartrage de vos installations si votre eau est très calcaire. En revanche, il ne faut pas adoucir l’eau destinée à la boisson ou à la cuisson des aliments. Si vous en disposez, nous vous invitons à suivre les recommandations d’entretien, afin de ne pas altérer la qualité sanitaire de l’eau distribuée par Veolia Eau.
  - Quelle est la pression « normale » au robinet ?
  La pression à votre robinet dépend de votre localisation par rapport au réservoir ou au château d'eau. Une pression « confortable » se situe entre 2 et 3 bars.
Si la pression est supérieure à 3 bars, nous vous conseillons de protéger vos installations par la pose d’un réducteur de pression.
En réduisant la pression de l’eau, il diminue votre consommation d’eau et vous permet de réaliser des économies.
Une pression moins forte prolonge également la durée de vie de vos installations et de vos appareils électroménagers.
 
Le goût et la couleur de l’eau  
  - Mon eau n’a pas le même aspect, ni le même goût que d’habitude. Que dois-je faire ?
  Si vous avez été absent, votre eau a stagné dans les canalisations et a pu prendre un goût à leur contact. Mais ce goût est temporaire. Il suffit de laisser couler l’eau quelques minutes pour purger vos canalisations et tout redeviendra normal. Si ce goût ou cette couleur persiste, n’hésitez pas à nous contacter.
  - Mon eau a un goût ou une odeur de chlore. Que dois-je faire ?
  Le chlore est utilisé pour désinfecter l’eau et garantir sa qualité sanitaire tout au long de son transport jusqu’au robinet, de manière à ce qu’elle arrive chez vous aussi saine qu’à sa sortie d’usine. Pour enlever le goût de chlore, versez l’eau dans une carafe une demi-heure avant de la servir. Le chlore étant très volatil, son odeur aura disparu. Si vous êtes pressé, vous pouvez juste ajouter quelques gouttes de citron ou de fleur d’oranger dans l’eau que vous venez de faire couler du robinet.
  - Pourquoi mon eau est-elle blanchâtre ?
  L’eau du robinet est blanchâtre lorsqu’il y a de l’air dedans. Si vous la versez dans un verre ou une carafe, vous vous apercevrez qu’au bout de quelques secondes, elle redevient limpide, les bulles remontant à la surface. Cela peut arriver à la suite d’interventions sur le réseau de distribution d’eau, lors des essais sur les poteaux à incendie ou encore lors de la mise en eau de votre logement au moment de l’emménagement. L’air peut également provenir d’un brise-jet installé sur votre robinet. Si ce phénomène persiste, n’hésitez pas à nous contacter.
  - Pourquoi l’eau de mon robinet est-elle rougeâtre ou rouille ?
  En cas de très forte pression dans le réseau de distribution d’eau, il peut arriver que des microparticules de fer se détachent des canalisations et entraînent une coloration rougeâtre de l’eau du robinet. Bien que cette eau ne présente pas de danger pour la santé, il est préférable de ne pas la boire tant qu’elle n’a pas retrouvé son aspect normal. Si cette couleur persiste, n’hésitez pas à nous contacter.
 
La sécurité sanitaire  
  - Comment est surveillée la qualité de l’eau en France ?
  L’eau potable est le produit alimentaire le plus contrôlé en France : 54 paramètres définissent sa qualité sanitaire. Elle fait l’objet d’une surveillance tout au long de son acheminement, de sa production jusqu’à votre robinet. Les analyses de contrôle sont effectuées par les autorités sanitaires (Directions Départementales des Affaires Sanitaires et Sociales ou DDASS) et par Veolia Eau. Ainsi, sont réalisées chaque année plus de trois millions d’analyses en laboratoire.
  - Que se passe-t-il en cas de problème sur la qualité de l’eau ?
  Si l’eau distribuée ne répond plus aux normes de qualité, Veolia Eau active son dispositif d’alerte téléphonique de crise pour informer au plus vite l’ensemble des résidents du secteur concerné. Ce système permet de prévenir jusqu’à 20 000 foyers en moins d’une heure. Toutes ces informations sont complétées par des affichages et par des communiqués délivrés dans les boîtes aux lettres.
  - Est-ce vrai que l’eau du robinet vient directement de la station d’épuration ?
  Bien sûr que non ! Les eaux usées sont collectées dans le réseau d’assainissement ( qui est différent du réseau d’eau potable) pour être acheminées jusqu’à une station d’épuration où elles sont dépolluées. Une fois ces opérations de dépollution effectuées, l’eau est rendue au milieu naturel, afin de terminer son épuration dans les sols.
En savoir plus : Le cycle de l'eau
  - J’aimerais connaître la qualité de l’eau distribuée dans ma commune.
  Où puis-je trouver les résultats des analyses effectuées ?
  Les analyses de la qualité de l’eau sont effectuées par les autorités sanitaires de votre département (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales ou DDASS). La DDASS élabore une synthèse officielle tous les ans, à partir des résultats des analyses.
Cette synthèse est également communiquée une fois par an avec votre facture d’eau. De plus, les résultats des analyses effectuées durant l’année sont consultables dans votre mairie .
  - Comment sommes-nous prévenus en cas d’interruption de la fourniture d’eau ?
  Lorsqu'il s'agit de travaux prévus sur le réseau, nous vous informons par affichage, par téléphone ou par la presse. Lorsqu'il s'agit d'un incident, casse ou fuite par exemple, nous intervenons en urgence pour rétablir au plus vite la distribution de l’eau. Dans ce cas, nous alertons en priorité les abonnés dont l’état de santé nécessite une stricte continuité de l’alimentation en eau (les dyalisés par exemple...).

 

< retour au sommaire Vos questions fréquentes